Par Elyse Gamsby

Ça faisait 1 an et demi qu’on attendait cette 2e ligne sur le test. Et puis pouf! Elle est apparue! On est heureux et excités! Puis j’ai découvert les côtés moins cool de la grossesse! Un faible prix à payer pour avoir un beau bébé à nous mais certes, quand même des désagréments! Et là, je ne te parle pas des gens autour parce que je pourrais écrire un livre juste sur ça.


Les maux de cœur
Ben oui, les fameux maux de cœur. Ceux qui t’empêchent de manger, ceux qui te font vomir ce que tu viens de manger, ceux qui sont là parce que tu as tellement faim parce que tu ne gardes rien dans ton estomac, ceux qui apparaissent à la moindre odeur nauséabonde… La liste est longue! Bon, je n’ai pas à me plaindre, j’ai vomi 2x dans toute ma grossesse jusqu’ici. Mais j’ai quand même perdu du poids dans les premiers mois parce que j’étais incapable d’ingérer quoi que ce soit. Yeah!


Les rages de bouffe / cravings
Oui j’ai perdu du poids dans les premiers mois mais crois-moi, tout est déjà repris et même plus. Il y a des jours où je peux manger 3 déjeuners, 2 dîners et 1 souper… sans compter les collations! Et d’autres jours où la seule chose qui occupe mon esprit c’est … du wasabi ?! Tu parles d’un « craving » de grossesse ! Après ça je me demande pourquoi j’ai des brûlements d’estomac digne du feu de l’enfer!


Le reflux
Ce merveilleux bébé écrase tes organes, l’acide remonte jusqu’à ta gorge et te donne l’impression que tu pourrais cracher du feu. Ton nouveau meilleur ami? Gaviscon et Zantac! Tu as le malheur de les oublier le matin? Ta journée sera un enfer, je te le confirme.


Les maux de dos
J’étais active avant de tomber enceinte (zumba, gym, yoga pilates) mais mon corps n’a pas été épargné pour autant. Dès 10 semaines, j’ai commencé à avoir les pires douleurs au nerf sciatique, à la symphyse pubienne (je ne connaissais pas son existence!) et au dos. Me lever le matin est devenu un sport olympique. Puis avec quelques sessions d’ostéopathie et du temps, ça s’est placé! Mon corps a compris qu’il devait s’ajuster… jusqu’à ce j’arrive au point où il ne le pourrait plus. À 28 semaines et ça ne faisait que commencer !


Les « fucking » hormones
Je me permet cette vulgarité parce les maudites hormones, elles te font faire n’importe quoi! As-tu déjà vu quelqu’un pleurer parce qu’elle a renversé son jus dans son assiette? Mon chum a trouvé ça ben drôle. Ou la fois où je n’ai pas pu manger de pizza parce qu’il était 10h et que le restaurant n’était pas encore ouvert. Tout de même, je ne pense pas être siiiii pire… Mon chum risque de ne pas être d’accord avec moi sur ce point. Sauf dans les dernières semaines, je ne m’endure plus et je n’endure plus personne! Arrggg!


La fatigue continuelle

S’endormir partout, continuellement. Faire des siestes (surtout si on n’a pas d’autres enfants). Avoir de la difficulté à avaler son souper, car on s’endort la face dedans (photo à l’appui!). Avoir envie d’aller se coucher alors qu’il faut bien entretenir un minimum la maison (mes planchers sont sales depuis un bon mois… oups!). Bref TOUT est épuisant ! Tout le monde te le dit : Profites-en pour accumuler des heures de sommeil! Malheureusement, le sommeil ça ne fonctionne pas comme un compte épargne où tu peux piger dedans pour arrondir tes fins de mois. Ça ne s’accumule pas !


L’insomnie

Tu te meurs de fatigue mais tu es tellement stressée par l’arrivée de ce petit être que tu ne peux t’empêcher de te poser milles questions. Et puis vers la fin de la grossesse, ton corps te fait souffrir, plus aucune position n’est confortable pour dormir. Alors tu te rabats sur le fauteuil pour « dormir » ne serait-ce que quelques heures entre-coupées par les nombreux pipis nocturnes.


Le mommy brain

Fallait acheter du lait? T’es partie travailler en bas de pyjama? T’as oublié de mettre de l’essence dans la voiture et tu ne comprenais pas pourquoi la petite lumière était allumée? Tu discutais avec ton chéri et tu as oublié le reste de ta phrase? Je te présente ton nouveau cerveau, le « mommy brain »! On dirait qu’il est trop occupé à fabriquer un humain et qu’il a oublié tout le reste. Lâche pas, ça ne s’améliore pas quand bébé est arrivé. D’ici 5 ans tu devrais le retrouver. Peut-être.


Je chiale beaucoup mais la grossesse ce n’est pas facile, ton corps fabrique un petit être à partir de minuscules cellules qui se multiplient à une vitesse fulgurante. C’est normal qu’il « rush » un peu. Donne-toi une chance et ne te sens pas mal d’accepter de l’aide. Non sérieusement, accepte toute l’aide qu’on t’offre 😉 Parce que lorsque bébé naîtra, on n’aura plus de yeux que pour lui!


Elyse Gamsby

0 commentaire

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas divulguée

Les commentaires seront approuvés avant publication.