Je n’ai pas l’habitude de faire des critiques de produits dans notre section blog parce que je trouve personnellement que venant d’un détaillant, de tels articles pourraient sembler manquer d’objectivité. Par contre, il faut absolument que je vous parle de mon Onbuhimo de Fidella parce que je l’aime d’Amour! Le Onbuhimo est encore peu connu et mérite sincèrement qu'on parle de lui.

Pour ceux qui suivez notre page Facebook, vous aurez sans doute eu la chance de voir une photo de Florence et moi avec notre Onbuhimo coloré Happy Colour Boom (qui est en fait un démonstrateur que vous pouvez essayer sur place lors de notre prochaine séance!). Ce “porte-grande-fille” nous accompagne dorénavant partout où nous allons!


Mais pourquoi nous l’aimons autant?

  • Il est tout mini lorsque replié. Florence la tannante est propre depuis un bon moment alors nous avons depuis longtemps perdu l’habitude de traîner un sac à couches. Le Onbuhimo de Fidella est tellement léger qu’il se glisse dans ma sacoche. Vraiment pratique pour voyager léger!
  • Le tissu est ultra doux et léger, et il y a peu de tissu. Il est en fait tellement léger que c’est un choix parfait pour la chaleur de l’été. En temps normal, je suis une personne qui a chaud très facilement… Inutile de préciser qu’enceinte, c’est encore pire!
  • Le système d’ajustement du tablier et de l’assise (identique au système du Fly Tai) permet un ajustement parfait. C’est aussi très facile à utiliser!
  • La rapidité d’utilisation. Il n’y a pas de nouage! C’est un choix parfait pour les bambins qui embarquent et débarquent sans arrêt du porte-bébé. Florence approche rapidement de 2 ans et le fameux “terrible two” se fait sentir. Le porte-grande-fille sauve nos vies à l’épicerie parce qu’elle court partout et ne veut plus rester assise dans le panier d’épicerie.
  •  La facilité d’utilisation. Avec ma grosse bedaine, je commence à manquer de “mobilité”. Florence et moi avons développé la technique d’installation du Onbuhimo à partir du sofa (une chaise ou le sol fonctionne aussi) lorsque Papa n’est pas là. Vraiment pratique! Photos à venir… Brièvement, j’assois Florence sur le sofa au niveau de l’assise du Onbuhimo. Je place ses pieds dans les bretelles. Ensuite, je m’assois devant elle et hop! Je la prend comme un sac à dos. Il ne suffit qu’à resserrer les bretelles et le tour est joué. Nécessite peu d’habiletés.
  • Le dernier point le plus important! L’absence de ceinture. C’est le porte-bébé parfait pour la grossesse! Le Onbuhimo fonctionne du même principe que le sac à dos. Il n’y a que les bretelles et une attache sur la poitrine. L’inconvénient de l’absence de ceinture est que le poids du bambin se retrouve au niveau du haut du dos et des épaules. Si vous êtes habituées au confort d’un préformé coussiné comme le Tula par exemple, vous remarquerez rapidement que c’est plus lourd à porter. Curieusement, je me suis habituée rapidement à cet inconvénient. Je suis capable de porter Florence en magasinage avec 25 lbs dans la bedaine et 25 lbs dans le dos. Les muscles de portage, ça se travaille!

 


Pour conclure, il faut bien lui trouver quelques inconvénients. Outre le fait que l’absence de ceinture rend ce type de portage plus difficile physiquement, je dirais que son inconvénient majeur est qu’il est conçu pour les grands. Pour un maximum de sécurité, bébé doit être capable de se tenir debout pour être porté en Onbuhimo. C’est donc le porte-bébé parfait pour les trottineurs.

Bref, le Onbuhimo est définitivement une découverte ici. Il est apprécié par toute la famille Chaton Vert. "Poudre de dodo" incluse!

Bon portage!